Visite des élèves du BTS Notariat au service central d’état civil de Nantes

Rencontre avec les étudiants du BTS notariat du lycée Maurice Ravel

Le 18 octobre dernier, Line Montacié et Nadia-Jeanne de Chavigny, professeures en BTS Notariat au lycée M. Ravel (Paris) ont conduit une délégation d’étudiants en vue de découvrir l’activité du service central d’état civil. Voici leur témoignage au terme de cette rencontre.

Pouvez-vous expliquer en quelques mots,  Le type de formation dispensé au sein de votre établissement ?

Le Brevet de technicien supérieur « Notariat » a été créé en 2008 par l’Education Nationale en partenariat avec le Conseil Supérieur du Notariat. Cette formation en 2 ans est dispensée au lycée Maurice Ravel  (Paris XXe). Elle  a une dominante juridique: droit général et droit notarial, techniques notariales, environnement économique et managérial du notariat,  conduite et présentation d’activités professionnelles, culture générale et expression,  langue vivante étrangère.

Pour la réalisation d’activités professionnelles, 12 semaines de stage sont réalisées en office notarial.

Des activités professionnelles plus courtes peuvent également se dérouler dans des organisations à dominante juridique ou immobilière.

La formation se veut dynamique et proche du  milieu professionnel. C’est ainsi que sont organisées  par l’équipe pédagogique du lycée M. Ravel, des conférences à thème, un séminaire d’intégration, une soirée annuelle des professionnels,  et des sorties pédagogiques.

Quel est le profil des étudiants et vers quels métiers se destinent-ils ?

Les étudiants sont titulaires d’un baccalauréat et un tiers des étudiants a réalisé une année  universitaire en droit. La réussite dans l’emploi pour un étudiant en BTS « notariat » prend appui sur des qualités personnelles comme la sensibilité aux règles éthiques et déontologiques,  le sens de l’écoute,  la rigueur intellectuelle et la discrétion, l’adaptabilité, l’esprit d’équipe, la maîtrise de la communication écrite et orale,   le sens de la négociation et  l’initiative.  

Dès l’obtention du diplôme, il sera collaborateur de notaire, agissant en autonomie pour les actes authentiques à la fois simples et courants, ou sur instructions pour les actes plus complexes ; le technicien supérieur « Notariat » exerce principalement son activité professionnelle dans un office notarial. Après le BTS, plus de cinquante pour cent des étudiants poursuivent leurs études en licence professionnelle « métiers du notariat », mais également dans d’autres licences. Les meilleurs étudiants deviendront « clercs de notaire » voire notaire. Mais, il est possible d’engager un parcours au sein d’autres organisations comme les services juridiques d’entreprises, les collectivités territoriales, les promoteurs immobiliers, etc. C’est une formation reconnue pour sa rigueur et appréciée pour ses débouchés.

Qu’est-ce qui a motivé votre souhait de vous rendre au SCEC pour une session d’information ?

L’enseignement qui est dispensé en BTS notariat en droit et en techniques notariales  met en avant la rigueur et les règles éthiques et déontologiques. Une conférence de déontologie animée par notre notaire référent, Maître Brault, est organisée chaque année pour sensibiliser les étudiants à la rigueur des informations insérées dans l’acte authentique et en particulier l’état civil du client.

Depuis sa création en 2008, L’association des étudiants du BTS notariat « NOT’R » et les professeurs organisent un séminaire d’intégration dans un haut lieu du Droit : Bruxelles, Luxembourg, Strasbourg… Cette année, nous avons choisi le SCEC de Nantes pour illustrer un thème dominant  du référentiel du BTS notariat «  Communiquer dans le respect des règles déontologiques : l’acte authentique ».